banque de l'environnementPollueurs payeurs: banque mondiale de l’environnement et de la pauvreté

Tous les pays souverains devraient faire partie de cette banque qui aurait son siège social
dans la ville de Québec, au Québec. Les règlements se liraient comme suit: Tout pays membre ou
pas, devrait verser un montant pour chaque tonne de polluants incluant les déchets industriels et domestiques vendus d’un pays à un autre.

La banque serait munie d’un plafond de tonnes de pollution et d’une barre de minimum, soit 50%
de son maximum, ce serait mis à jour à tous les ans sur une moyenne annuelle de pollution, mais toutefois la barre du maximum ne devrait pas excéder la précédente. Si un pays dépasse la barre maximale, il devra payer trois fois le prix de la tonne et les pays qui sont sous la barre minimum, seront payés de la différence par la banque.

Le surplus annuel de la banque, après toutes les dépenses déduites, le reste sera versé en médicaments et en denrées à un pays pauvre, en crise ou victime d’une épidémie. Avant toute aide ces pays acceptent de contribuer à la banque mondiale de l’environnement et de la pauvreté.

La ville de Québec, qui abritera le siège social de la banque mondiale de l’environnement et de la pauvreté, est la plus vieille ville et la seule fortifiée des Amériques, et il ne faut pas oublier qu’en 1941 le maire de la ville de Québec était dans la course avec le maire de la ville de New York É.U. pour l’obtention du siège social des Nations Unies. On s’appellera qu’Adolph Hitler défia le prédécesseur des Nations Unies, qui avait dit de ne pas attaquer la Pologne, et que George W Bush a fait de même avec les Nations Unies quand elles ont dit de ne pas attaquer l’Iraq. Il a fit des recommandations des Nations Unies et il a attaqué sous prétexte que ce pays avait des armes
à destructions massives.

En contrepartie la ville de Québec au Québec, est neutre, écologique et son pays pacifique.

 

Couillard et le pétrole Albertain

pipeline

hydroRené Lévesque, la Nation Québécoise et Hydro Québec a été mit de côté par Couillard et ses Libéraux. Selon les dires de Couillard, chef du parti Libéral, il demande aux Québécois de choisir entre le pétrole sur les rails ou une pipeline. C’est du pétrole polluant de l'Alberta, pas de l'Hydro du Québec source renouvelable et non polluante et de chez nous au Québec. Monsieur Couillard, demandez à la première ministre de l'Alberta si elle veut acheter de l'Hydro du Québec, vous êtes un mauvais fédéraliste

pas à peu prêt. Le choix n'est pas dure à faire c'est non

Couillard n'est pas digne de représenter la Nation Québécoise encore moins dans la même chambre que René Lévesque a siégé. Il pense qu’à ses poches, ses amis,et le coffre du parti.

Il faut être fédéraliste à plat ventre pour prendre position pour du pétrole polluant de l'Alberta au détriment de l'énergie propre et renouvelable qui est de l'hydro électricité, de chez nous au Québec, de la nation qu'il est supposé représenter. Lui et son prédécesseur qui ont augmenté la carte de crédit du Québec, et qui a coupé dans tout les ministères pour soutirer des poches des contribuables des sous pour abaisser la carte de crédit du Québec, les dépenses que son plan nord a exigées, de toutes ces coupures il ramasse aussi de l'argent pour son projet d'investissement dans les ports aux abords du fleuve St-Laurent pour accommoder nos conquérants qui restent à l'ouest du Québec, le tout payé à 100% par nous les Québécois.

Les gens, encore aujourd'hui, qui approuvent les gestes de Couillard et de son parti Libéral, devraient avoir honte car ils vont laisser un héritage semblable aux générations suivantes.

Solution

Qu'un mot d’ordre avec date et un endroit à Québec pour un rendez-vous pour seul but d'aviser les députés Libéraux et leur chef de partir de ce parlement dès cette instant, et que vous n'êtes plus digne de gouverner la Nation. Que l'opposition officielle forme désormais un gouvernement légitime, jusqu’à la fin de ce terme et que les candidats PQ qui sont arrivés deuxième dans les comtés où les libéraux ont été élus, soient proclamés élu, et que ce processus de sélection des députés par le DGEQ se tienne en dedans de 10 jours de calendrier à partir de la date de l'avis et ceci pour égaler le nombre de députés libéraux qui ont siégé de la dernière élection à aujourd’hui. La prise de pouvoir par le PQ se fera la même journée que l'avis donné aux Libéraux. Le parti Libéral sera rétrogradé à simple opposition ainsi que le salaire de simple députés, 1 député de moins que la CAQ et la CAQ deviendra l'opposition officielle. Les anciens députés qui perdrons le statu de député n’ont pas droit à une prime de départ seulement à une pension et cela seulement à la fin de ce terme s'ils y ont droit, ceux qui n’ont pas le droit d'une pension recevront une indemnité de départ équivalent à une semaine par année en poste à la fin du présent mandat. Nous ne voulons pas d’élection avant la fin du présent terme.

pétrole albertain       non pepeline

Radios engagées

 

 

LogoQR

Réalisez vos achats en toutes sécurité

 

Nul besoin de détenir un compte Paypal

Loading

Soutien au site

Ce site existe grâce à vos dons et à votre appui.
Aidez-nous en contribuant financièrement.
Utilisez le bouton suivant pour faire un petit don via Paypal.

                                    

5$ 10$ 15$ ou plus...

Connexion sécurisée pour votre protection

Toutes les contributions sont très appréciées.

Vous faîtes la différence,

MERCI!

 Souveraineté La Solution

10 ans déjà


Copyright © 2016. Tous droits réservés Souveraineté La Solution inc. Conception SLC

Ce site est protégé par RSFirewall!, la solution de pare-fou pour Joomla!