bannière

 

famille

Une politique familiale dans un Québec indépendant

Une politique familiale est de mise à l'échelle du Québec. Dans un Québec indépendant, lors de sa première année, le gouvernement en place introduira une politique qui ferait que tout couple, qu'un des deux conjoints pourrait rester à la maison sur une période de deux ans maximum de travail au préalable avec 10% de salaire de la part de l'employeur et plus 10% de l'état. Ainsi le ou la conjointe pourrait à son tour travailler dans sa ligne d'étude.

Il ne faut pas oublier que:
1-   L'état économiserait sur les garderies.
2-   Les entreprises ne seraient plus obligées d'avoir des garderies en milieu de travail.
3-   Un programme d'éducation gratuit serait en place pour les garçons et les filles au début d'un Québec indépendant.

Le but visé

1-   Un Québec indépendant fort; ce n'est ce que le Québec pays peut taire pour nous, mais bien ce que nous pouvons faire pour notre pays. Il ne faut pas oublier que c'est nous le peuple du Québec qui payons l'éducation, mettons-la à profit.

2-   Une valeur familiale plus ancrée dans nos moeurs.

3-   Des générations d'enfants devenus adultes plus heureux, car ils aurait grandi sous la bonne garde d'un parent.

4-   Et bien d'autres avantages sociaux et économiques, et de sensibilisation au civisme.

Que la ministre de la famille introduise une loi familiale concernant les pensions alimentaires.

1- Un montant qu'une personne doit verser à son conjoint à titre de pension alimentaire qui a la garde légale de ou des enfants, devrait être calculé sur une base de cinq(5) ans maximum et que le ministère de la famille en tenant compte des facteurs sociaux, économiques tels que la capacité de payer, du coup de la vie. Le ministère de famille verserait à toutes les deux (2) semaines au conjoint qui a la garde de(s) l'enfant(s), et une révision automatique après cinq ans ou une révision spéciale en tout temps avec pièces justificatives. Ceci enlèverait la pression sur les conjoints impliqués et leur donnerait une vie sociale, qui aurait plus de chance d'avoir moins de violence. Les enfants qui sont sujets à la pension n'auront plus de pression et pourrait avoir plus de chance à avoi run comportement normal, compte tenu qu'ils (les enfants) peuvent voir plus souvent le père et mère avec un sourire. Il ne faut pas oublier que les enfants ont besoin de toute l'affection et de compréhension que l'harmonie peut apporter et les enfants ne resteront pas toujours des enfants et un jour, nous dépendrons et auront besoin d'eux pur nous soutenir dans nos vieux jours. Et en terminant, ils (les enfants) sort pur te gouvernement en place, des futurs payeurs de taxe.  Que nous à titre de membre du gouvernement, prenions notre part de responsabilités.

But visé

1-   Le bien des enfants
2-  Incapacité du conjoint de payer
3-  La conjoncture sociale

Radios engagées

 

 

LogoQR

Réalisez vos achats en toutes sécurité

 

Nul besoin de détenir un compte Paypal

Loading

Soutien au site

Ce site existe grâce à vos dons et à votre appui.
Aidez-nous en contribuant financièrement.
Utilisez le bouton suivant pour faire un petit don via Paypal.

                                    

5$ 10$ 15$ ou plus...

Connexion sécurisée pour votre protection

Toutes les contributions sont très appréciées.

Vous faîtes la différence,

MERCI!

 Souveraineté La Solution

10 ans déjà


Copyright © 2016. Tous droits réservés Souveraineté La Solution inc. Conception SLC

Ce site est protégé par RSFirewall!, la solution de pare-fou pour Joomla!